Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Imprimer

Journée mondiale de la normalisation volontaire

28/11/2016

Les normes volontaires garantissent la qualité, l’interopérabilité, l’accessibilité et la sécurité des produits et services, au bénéfice des professionnels et des consommateurs.


D’autant qu’elles sont faites par eux ! Invisibles mais omniprésentes, les normes volontaires sont à l’honneur ce vendredi 14 octobre.

Chaque 14 octobre, la normalisation volontaire est mise à l’honneur partout dans le monde. C’est l’occasion pour tout un chacun d’en découvrir les bénéfices. Pour l’édition 2016, l’ISO, l’organisation internationale de normalisation, dont AFNOR est membre représentant la France, met en avant l’un de ces bénéfices : la confiance.

Et si la norme n’existait pas ?

Lire la suite

Cet été, dans le même esprit, AFNOR avait choisi d’illustrer les bienfaits de la norme lors de l’Euro 2016 de football à travers une exposition de dessins humoristiques, sous l’angle suivant : à quoi ressemblerait le foot si les normes n’existaient pas ? L’occasion de bien toucher du doigt la notion de confiance que procure la normalisation.

Car sans normes volontaires, notre quotidien serait bel et bien chamboulé. Sans règles de sécurité, un produit pourrait exploser. Sans règles de performance, il ne fonctionnerait pas correctement. Sans règles d’interopérabilité, fini la compatibilité entre produits similaires. C’est grâce à la norme volontaire qu’aujourd’hui, nous disposons du même format de carte de crédit – donc de l’assurance de pouvoir s’en servir dans n’importe quel distributeur -, d’une composition sûre des e-liquides des cigarettes électroniques, d’un niveau de sécurité pour les briquets ou les jouets… Et pour en revenir au football, les normes sont aux côtés des joueurs comme des spectateurs : sans elles, les buts seraient de taille différente d’un stade à l’autre, la pelouse trop haute, le stade mal éclairé !

Les normes, c’est vous !